Iron Man, Jon FAVREAU

Tony Stark, inventeur de génie, vendeur d’armes et playboy milliardaire est kidnappé en Afghanistan. Forcé par ses ravisseurs à fabriquer une arme redoutable, il construit en secret une armure hi-tech révolutionnaire qu’il utilise pour s’échapper. Comprenant la puissance de cette armure, il décide de l’améliorer et de l’utiliser pour faire régner la justice et protéger les innocents.

Voila comment le scénar est posé en quelques mots. Et c’est amplement suffisant car le film s’intéresse surtout à Tony Stark et à sa prise de conscience.Iron Man, Jon FAVREAU dans Cinema iron_man_2

Adapté d’un Comics de Stan Lee que je n’ai jamais lu, je suis allé voir le film d’après la bande-annonce qui m’avait parue sympathique. Mais je dois avouer que la bande de copains y a aussi été pour beaucoup.
En effet, la B.-A. seule m’avait alléché, mais j’avais peur d’avoir tout vu dedans. Comme c’est de plus en plus le cas actuellement. Finalement, on économiserait pas mal si on ne regardait que les bandes-annonces…

Cependant, j’ai été très agréablement surpris.
D’abord par le rythme du film. Peu de temps morts, des rebondissements attendus mais biens dosés et une débauche d’effets spéciaux.
Ensuite, il y a un point que je dois relever parce que pour moi il est essentiel et fais la différence dans toute la vague d’adaptations : l’humour. Omniprésent. Ce qui fais que les situations dans lesquels se trouve Tony Stark (Robert Downey Jr) ont beau être très tendues, on trouve quand même le moyen de sourire. Voire d’avoir un fou rire… (mention spéciale au robot-extincteur lors des premiers essais de vol… :D ).

iron-man-20080205040701092_640w dans Cinema

Enfin, le caractère de Tony Stark, pourri à souhait, ignoble goujat insensible, vendeur de mort mondial, pion manipulé par les enjeux de l’armement. J’ai trouvé l’acteur excellent dans son rôle et maître de son jeu. D’ailleurs la prise de conscience de cet état de fait et son soudain revirement, mettant à bas toutes les valeurs auxquelles il croyait, c’est un grand plaisir. Plaisir qui se retrouve à la dernière scène du film, une conclusion dans la droite ligne de l’évolution du personnge. Jubilatoire.

Bizarrement, je n’ai pas retenu la musique. Si ce n’est le générique final avec des riffs guitare endiablé.
Moi qui habituellement fais très attention à la B.O., là, je n’y ai pas du tout fais gaffe. Pour dire qu’elle a été signée John Debney, c’est presque dommage.
Debney ?
iron_man_1Mais si ! Compositeur, pour les plus jeunes, de [i]Kuzco, L’Empereur Mégalo[/i], et pour ceux qui remontent un poil plus loin, on peut lui (ré)attribuer la musique de la série [i]Seaquest[/i] produite par Spielberg ou autre [i]Star Trek Next Generation[/i]. Enfin, dans les grandes productions, on se souvient de lui grâce à [i]La Passion du Christ[/i] de Mel Gibson. Il a quand même obtenu trois Emmy Awards…

iron-man-20080205040705932_640w

 

Et pour une fois, mon impression est en accord avec mon site de critique cinéma que je consulte régulièrement. Leur article est titré : [g]Enfin une retranscription aboutie d’un Comics Marvel[/g]. De leur part, ça veut tout dire :)

Donc si vous ne savez pas quoi faire de vos jours de congés, profitez en !

 


2 commentaires

  1. Yohan dit :

    Je ne suis pas trop fan des films de super héros, sauf Spiderman qui m’avait bien accroché. J’ai néanmoins lu que celui-ci était un peu dans cette lignée, et ton article semble le confirmer. Alors je me laisserai tenter si j’en ai l’occasion prochainement !

    P.S : j’essaie de te montrer quels sont ceux qui passent, puisque tu l’as demandé dans ton édito ! Mais ce n’est pas le premier commentaire que je laisse ici ! A +

  2. coeurdechene dit :

    Merci Yohan :)
    La particularité de ce film, par rapport aux autres Marvel, c’est qu’Iron Man n’a en soi aucun « super pouvoir ». C’est un homme et il est mortel (enfin, on suppose ;) ). Donc pas de « super-truc » ou de « méga-machin », juste le génie humain sous meilleur (ou pire) visage.

Répondre

thedailyprophet |
Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | journal de la guenon du bou...
| meslivrespreferees
| sandys6