Les dinosaures pleurent…

Un titre équivoque pour une brève qui met la larme à l’œil.
Sur Isla Nuebla, je suis sûr que les dinosaures pleurent leur père disparu.

Mardi dernier, dans la Cité des Anges, c’est un grand aventurier qui nous a quitté.
Michael Crichton, auteur prolifique, est décédé à l’âge de 66 ans. Cela faisait plusieurs mois qu’il luttait contre un cancer.michaelcrichton.jpg

C’est évidemment un grand romancier qui s’en va, mais également un scientifique reconnu, bien que parfois contesté et volontier contestataire ( cf. l’accueil de la communauté scientifique pour son roman Etat d’Urgence où il remet en cause la théorie du réchauffement global ).

Romancier de talent, il laisse derrière lui une œuvre de vulgarisation scientifique importante dont les données sont cachées dans ses romans. Il aimait à écrire sur les sujet brûlants de l’actualité, ainsi nous avons eu droit au clonage ( Jurassic Park ), au réchauffement global ( Etat d’Urgence) , aux nanotechnologies ( La Proie ), aux manipulations génétiques ( Next ), aux accidents d’avions (Turbulences ), au voyage dans le temps ( Prisonniers du Temps ), aux essais militaires secrets ( La Variété Andromède ), aux légendes de plusieurs pays ( Le Royaume de Rothgar / Le Treizième Guerrier [adaptation de John McTiernan], Congo ), aux rapprochements commerciaux avec le Japon ( Soleil Levant ),  à quelques soucis de relations… professionnelles ( Harcèlement ) et bien d’autres encore…

La majorité de ses romans, pour ne pas dire tous, ont été adaptés au cinéma et il en a été le scénariste. Mais il ne faut pas oublier qu’il était médecin de formation et qu’on lui doit l’idée de la série médicale la plus connue au petit écran : Urgences !

40891648crichton.jpgNon content de laisser derrière lui une œuvre foisonnante, il a créé un genre. En effet, la presse ne s’y est pas trompée et l’a baptisé très tôt « Maître du Techno-Thriller », genre où il excellait, au grand dam de la communauté scientifique parfois liguée contre lui…

Sur son site officiel, en berne, on peut trouver une note à l’attention de ses fans.
Je la livre telle qu’elle :

Best-selling author Michael Crichton died unexpectedly in Los Angeles Tuesday, November 4, 2008 after a courageous and private battle against cancer.

While the world knew him as a great story teller that challenged our preconceived notions about the world around us — and entertained us all while doing so — his wife Sherri, daughter Taylor, family and friends knew Michael Crichton as a devoted husband, loving father and generous friend who inspired each of us to strive to see the wonders of our world through new eyes. He did this with a wry sense of humor that those who were privileged to know him personally will never forget. Through his books, Michael Crichton served as an inspiration to students of all ages, challenged scientists in many fields, and illuminated the mysteries of the world in a way we could all understand.

He will be profoundly missed by those whose lives he touched, but he leaves behind the greatest gifts of a thirst for knowledge, the desire to understand, and the wisdom to use our minds to better our world.

L’édition pleure une de ses grandes plumes de ce siècle, le cinéma un de ses plus grand créateur de scénarios, Hollywood une mine d’or à Blockbuster estivaux et le lectorat un des grands auteurs qui a su, depuis plus de vingt ans, le faire rêver et trembler face à la science et à ses mystères.Bons voyage, Monsieur Crichton !

 


3 commentaires

  1. kali dit :

    J’aimerais beaucoup voir « Les prisonniers du temps » ; l’as-tu vu?

  2. coeurdechene dit :

    Coucou Kali !
    Oui, je l’ai vu. C’est un film d’action de bonne facture (c’est Richard Donner, quand même…) mais comme dans beaucoup de cas, le roman est nettement supérieur.
    Malgré tout, le film reste agréable à regarder et donne une bonne vue d’ensemble de l’intrigue.
    Et toi, l’as-tu lu ? ;)

  3. kali dit :

    Non, je ne l’ai ni lu ni vu! Mais j’adore le thème de l’uchronie, ça me passionne, alors tu penses bien qu’avec un titre pareil, ça m’attire. Encore un vide à combler, un jour…

Répondre

thedailyprophet |
Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | journal de la guenon du bou...
| meslivrespreferees
| sandys6