Ewilan est orpheline

Les mots manquent, et pourtant ce n’est pas vraiment le genre de la maison.
Mais là vraiment, je ne sais pas quoi dire. Pourtant je le sens au fond de moi, il faut que ça sorte.
Pierre Bottero est mort, et cette fois, c’est plus que le simple décès d’un auteur que j’appréciais.
C’est un ami qui est parti.

180pxpierrebottero20080315salondulivre1fa931.jpgC’est un homme que j’ai eu le plaisir de rencontrer il y a 5 ans maintenant, lors du Printemps du Livre de Grenoble. Nous avons sympathisé et moi qui ne le connaissais pas trois mois avant, j’avais dévoré en deux soirées les trois volumes de la première trilogie des aventures d’Ewilan, découvrant à ce moment là un auteur hors du commun, un auteur qui parlait à mon imaginaire avec des mots simples, des images splendides, une histoire qui m’a fait rêver et voyager.

Là, c’était la découverte de l’auteur.
Vint la découverte de l’homme Bottero, puisque je m’occupais durant tout le WE de la manifestation du bien-être des auteurs jeunesse, j’ai donc eu tout loisirs de discuter avec Pierre et d’apprécier sa compagnie. J’ai trouvé un homme ouvert, à l’écoute de ses lecteurs et prêt à donner énormément pour satisfaire autant que possible ceux qui venaient le voir. Un homme souriant et agréable, pétillant du plaisir de la rencontre, anticipant les instants de partage avec une joie simple et communicative.

pierrebottero.jpgUne petite relation amicale qui s’est développée au fil de contacts par mail ou de moments sur divers salons où je l’ai croisé, toujours aussi chaleureux. Et soudain, ce soir, en rentrant un peu fatigué du boulot, cette brève qui m’attendait sur l’ordi…
Et la tristesse du lecteur que je suis à la vue de cette nouvelle, la peine pour cet ami disparu, et la honte de ces larmes égoïstes alors que sa famille le pleure.

C’est mon hommage à Pierre, c’est mon témoignage à sa famille et à ses amis que je signe ici.

Merci Pierre, pour ces rêves, ces pays, ces aventures, ces rires et ces larmes versées avec Ewilan et Salim. Merci pour ces échanges et ces partages, tes encouragements  et ton soutien.
Merci pour le plaisir que j’ai eu à lire et à faire découvrir à d’autres ce pays extraordinaire qu’est Gwendalavir.
ewilan.jpgEt merci à ta famille de t’avoir partagé, certainement souvent un peu à contre-coeur, avec tous tes fans.

Bon voyage Pierre !

 


4 commentaires

  1. Laurence dit :

    Je ne l’ai pas encore dit à Quentin (déjà beaucoup d’émotions hier soir pour des raisons toute autre, je ne voulais pas en ajouter). Il faudra que je le lui dise mais je redoute déjà le moment. Je sais qu’il aura énormément de peine….

  2. Scorpius dit :

    Pareil comme toi, Coeurdechene, quand hier j’ai vu la brève !
    Quand j’ai vu que c’était Pierre Bottero je n’en ai pas cru mes yeux…

    Ces romans sont des chef d’œuvres, pourquoi a-t-il fallu qu’il parte si vite.
    Un auteur merveilleux de perdu, hélas…

  3. Guillaume44 dit :

    Et Robert Holdstock qui est décédé… Sale période.

  4. -sophie59780- dit :

    vive Ewilan!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre

thedailyprophet |
Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | journal de la guenon du bou...
| meslivrespreferees
| sandys6