A vos souhaits – Fabrice COLIN

Produit garanti 100% sans porc.

John V. Moon est un raté. Sa vie n’est qu’un fiasco, il cumule les échecs et il n’arrive même pas à se suicider dignement, à croire que la mort ne veut pas de lui…

Gloïn McCough est la honte du peuple nain. Alors que ses compatriotes sont réputés pour leur main verte et leur habileté à faire pousser les végétaux, lui ne sait que les faire mourir d’un regard.
Vaughan Oriell est la risée des elfes de Newdon. Alors que chacun des éminents représentants de la race elfique maîtrise à la perfection la magie et l’art de l’Illusion, Vaughan ne sait que regarder les autres et retenter encore et toujours son concours de fin d’année.

Le destin est farceur. Et comme il avait l’air de s’ennuyer grandement, voila qu’il a élu nos trois compères pour assumer la lourde tâche de sauver le monde et empêcher le Diable, tout récemment libéré de son cachot, d’ouvrir les portes des Enfers et de déchaîner toute sa puissance.

Dans l’ombre de son manoir, le baron Mordayken manigance contre les Trois Mères (la Nature, la Magie et la Mort) pour faire disparaître le dernier obstacle du Diable.

Mais tout ne se passe pas comme prévu et plus que jamais John Moon aimerait définitivement en finir. Mais hélas, la Mort elle-même est près de lui, prisonnière du corps d’un adorable petit dragonnet répondant au joli nom de Gryphius.

Comme s’il avait besoin de ça en ce moment…

 

Il est très difficile de résumer cet ouvrage complètement déjanté où le ridicule ne tue plus (ben oui, la Mort est prisonnière) et où les concours de suicide sont légion.

Fabrice Colin emmène le lecteur dans un Londres approximatif, baptisé Newdon pour l’occasion, où l’on croise pêle-mêle des vampires, des goules, des nains, des elfes, des gnomes et même de dangereux animaux de compagnie (imaginez donc : un dragon ! ), tout ceci dans le plus joyeux bazar qui soit. Pour ajouter à cet invraisemblable assemblage, il convient de mentionner le manoir délabré des Mordayken (des immigrés Transylvaniens), Broad-In-Gham (le palais de la reine Astoria), le stade de Quartek où l’équipe des Ogres de John Moon subit défaite sur défaite, l’antre de la F.O.L.I.E. (une société secrète peuplée d’illuminés) et le Grand Marionnettiste.

Bref, Colin s’en est donné à cœur joie et le lecteur se trouve emmené dans cette folle sarabande, passant de surprises en surprises, enchaînant les situations cocasses et / ou douteuses. Impossible en tout cas de rester insensible à cette avalanche de bons mots digne des Monthy Python et de Sir Pratchett.

Quelques petits bémols cependant. Parfois la situation évolue de manière incompréhensible et il faut revenir quelques pages en arrière pour s’assurer d’avoir bien suivi le déroulement. Le Quartek est définitivement un sport injouable sur notre pauvre terre (du moins, pas sans le consentement de la Guilde des Droits de l’Homme). Le Nain n’a pas le rôle principal…

Bon, faut pas trop pousser non plus. Au final c’est quand même un roman fortement déjanté qui est une lecture très très agréable entre deux romans plus « sérieux ». A recommander aux plus taciturnes :)

colinavossouhaits.jpg

 

COLIN Fabrice, A vos souhaits, Bragelonne 10 ans, 2010

 

 

 

 

Cet ouvrage a fait l’objet d’une Lecture Commune (entendre par là une lecture commencée en même temps par plusieurs personnes avec un suivi par mail de l’avancement de chacun et commentaires sur chaque partie après que ledit livre ait été dûment saucissonné en sept tranches).
Les critiques de mes camarades paraissent également aujourd’hui et il est possible de les lire à ces adresses :

-  *Acr0 - *** <http://livrement.wordpress.com/
-  *Bartimeus - *** <http://www.over-booked.net/
-  *Christelle* (pas de blog)
-  *Endea - *** <http://clairobscurendea.blogspot.com/
-  *Julien - *** <http://naufragesvolontaires.blogspot.com/
-  *Laure - *** <http://autrecotedumiroir.net/
-  *Lelf - *** <http://www.imaginelf.com/
-  *Lhisbei - *** http://rsfblog.canalblog.com
-  *Olya - *** <http://olyaolenka.over-blog.com/
-  *Pauline - *** <http://areader.over-blog.com/
-  *Phooka - *** http://bookenstock.blogspot.com

 

 


8 commentaires

  1. Olya dit :

    J’aimerai bien avoir un petit dragon en animal de compagnie moi :D

    Sinon, je suis comme toi, j’ai apprécié cette lecture drôle et loufoque, mais pas seulement. C’est en tout cas une très bonne découverte, qui me donne envie de lire d’autres bouquins de Fabrice Colin !

  2. Phooka dit :

    Ravie de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir tout compris, même si cela n’empêche absolument pas d’en apprécier la lecture!

  3. endea dit :

    J’ai relevé aussi ces petits points de non compréhension, alors que certaines fois tout était trop explicitement dit …. Mais pour autant cela n’entache pas la qualité indéniable de ce roman poétique et déjanté, j’ai adoré pour ma part et bien apprécié cette lecture avec vous ^^

  4. Acr0 dit :

    Tout comme pour Phooka et toi, j’ai ce sentiment d’être passée à côté de certaines choses car je manquais de références :/ Et oui, dans ce bouquin, on n’est pas en rade niveau créatures magiques :D

  5. Lhisbei dit :

    je ne suis pas sûre que nous trouvions des joueurs capables d’encaisser pendant une saison complète de quartek … (encore que nous pourrions joyeusement recycler notre équipe de foot nationale : on économisera sur les primes…) ;)

  6. coeurdechene dit :

    ^^
    AcrO et Lhisbei, je sais pas ce qu’il s’est passé… Vous étiez dans la liste de spams des commentaires.
    Mais bon, maintenant, ça devrait passer.

    En tout cas, je suis bien content de l’avoir lu ce roman, et certainement j’en lirais d’autre de Fabrice, un jour, quand j’aurais du temps… :)

  7. comparatif bank dit :

    Bon beh j’ajoute ça à ma liste de bouquin à lire =)

  8. Djemaa dit :

    Bonne semaine et merci de nous faire un peu rêver… Pascal.

Répondre

thedailyprophet |
Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | journal de la guenon du bou...
| meslivrespreferees
| sandys6